Réalisés en 1952, les Nus bleus sont une série de quatre collages de Matisse. Jusque-là, bien que l'artiste ait réalisé des papiers découpés pendant 11 ans, il n'avait pas encore utilisé le médium pour le travail figuratif.

Les Nus bleus sont un exemple frappant de ce que Matisse appelait « couper directement dans la couleur » et comptent parmi ses œuvres les plus célèbres et les plus emblématiques. Niant le besoin d'un coup de pinceau subjectif, le style gouache découpé assure également la clarté des contours.

En préparation de ces travaux, Matisse a rempli un cahier d'études. Il a ensuite créé une figure abstraite et simple, avant d'incorporer le nu dans ses peintures murales à grande échelle.

Constitué de bandes de papier gouache découpées collées sur un fond blanc, le personnage assis d'un collage Nu bleu est tourné vers la gauche de l'image avec le bras droit levé. Nu bleu VI était en fait le premier de la série et révèle à quel point Matisse a constamment modifié l'image, ajoutant et supprimant des morceaux de papier bleu séparés et recherchant la bonne image dans le faible contour des lignes de charbon de bois.

Les trois autres découpes nues n'ont pas reçu ce traitement exploratoire mais semblent être découpées dans une seule feuille, bien que des changements soient visibles dans certains cas. Dans tous ses collages, chacun des nus est unique.

Cela garantit que la réalisation de l'œuvre partage les principes modernistes - l'art n'est pas reproductible et ne peut donc pas être rejeté comme une simple décoration. Les papiers découpés de la série Nu bleu de Matisse faisaient partie de sa période d'abstraction et ont été créés vers la fin de sa vie prolifique.